2020 l’année de vos succès et réussites

En ce début d’année 2020, nous vous adressons tous nos vœux les plus sincères de succès et réussites dans toutes vos initiatives et entreprises. Que 2020 vous donne de belles opportunités  professionnelles et de belles perspectives de développement.

Digital, numérique, web…

quelle stratégie adopter ?

1- La réflexion de base :

Définir une stratégie, c’est d’abord définir ses intentions et ses objectifs.

Ensuite, préparer ce que l’on a à dire et à faire, à qui s’adresser pour être entendu et compris, en utilisant les justes canaux de diffusion sans oublier de prendre en compte les contraintes liées.

2- Check-er l’existant

Analyser l’historique de l’environnement global et internet de l’entreprise est une première étape avant de s’engager sur le web.

3- A qui l’entreprise veut-elle s’adresser ?

Chaque canal normalement a un cœur de cible, un format et un positionnement sur le web. Si vous avez défini le profil de votre cible, alors choisissez le ou les canaux adaptés pour lui adresser des messages construits. A noter, depuis que la RGPD et la réglementation des cookies entrent dans le paysage, identifier et recueillir les données prospects / clients deviennent complexes. Le non respect de cette réglementation vous expose à de lourdes amendes. Alors, soyez irréprochable !

4 – Connaître l’environnement internet et ses outils

Dans toute approche d’un projet de marketing/ communication digitale, connaître l’environnement internet avec ses outils d’audience et d’analyse est primordial.

Search Engine Marketing est la combinaison de Search Engine Optimization, Search Engine Advertising, Social Media Optimization etc. Ce sont des techniques utilisées à des fins définies sur le web. La puissance et l’efficacité de tel ou tel outil, leur complémentarité (Cross-media) font partie d’un plan media réfléchi. Contenants et contenus se doivent d’être cohérents et l’espace web doit être occupé selon un planning défini dans le temps.

Notre conseil : l’internet est un domaine illimité et sans frontières. Il est plus simple d’y entrer que d’en sortir. S’engager dans une stratégie digitale demande mûre réflexion et de l’investissement. Ne vous y aventurez pas sans l’accompagnement de professionnels !

Reconversion professionnelle, oui je le veux, GRAVE !

Comment faire pour se donner un maximum de réussite ?

  • D’abord, vous devez vous informer sur le(s) secteur(s), les métiers, les acteurs, les débouchés, la réglementation, les région/pays, les aides éventuelles… Faites donc ce tour du marché qui constitue l’offre et la demande. N’oubliez pas au passage de consulter votre entourage proche et voir s’il n’y a pas déjà des compétences/métiers/expériences.
  • Se former. Si vous avez peu ou pas de compétences sur le métier choisi, pensez à utiliser votre CPF de Transition qui remplace depuis le 1er janvier 2019, l’ancien CIF. Ce dispositif figure parmi les nouveautés de la loi Pénicaud « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ».
    Le projet de transition professionnelle s’adresse aux salariés qui souhaitent changer de métier, de profession ou évoluer grâce à une formation longue de reconversion avec un congé associé. Pour cela, il faut mobiliser votre Compte personnel de formation en vue de financer une formation certifiante, éligible, en lien avec votre projet.

Si vous pensez à créer une activité / une entreprise, des dispositifs d’accompagnement existent mais ne vous perdez pas dans la pléthore d’informations ! Notre conseil : le plus important est de vous concentrer dans un premier temps sur votre projet, assurez-vous de votre détermination et vérifiez la faisabilité de votre projet en vous faisant accompagner, de préférence, par des experts de la filière choisie.

Nouveauté juin 2019 : aide aux Tiers-lieux.

Le Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales vient d’annoncer son engagement aux côtés desTiers-lieux. Pour soutenir le développement des Tiers-lieux, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) de 45 millions € de fonctionnement et de 15 millions € d’investissement qui débute cet été 2019, porte sur 300 Fabriques de territoires à identifier d’ici 2022, dont 150 en quartiers prioritaires. Tiers-lieux existants et nouveaux projets et toutes les initiatives pourront prétendre à une subvention comprise entre 75 000 et 150 000 euros sur trois ans. Vous portez un projet de Tiers-Lieu ? Contactez-nous !